Vous êtes ici : Accueil > Actualité > « Il est faux de parler d’industrialisation de l’agriculture »

 

Retour aux Actualités

Débat

« Il est faux de parler d’industrialisation de l’agriculture »

Dominique Chargé, président de la FNCL,producteur de lait en Loire Atlantique,associé en Gaec, donne sa vision de l'évolution de la taille des élevages.

«Les troupeaux grossissent depuis toujours. En France, le débat a été pollué par la ferme des 1 000 vaches et par la soi-disant « industrialisation » de l’agriculture qui a jeté l’opprobre sur le milieu et créé le doute chez le consommateur. Ce qui m’intéresse, c’est quand plusieurs exploitations se regroupent pour rationaliser leurs dépenses d’équipements et améliorer les conditions de travail en réduisant les astreintes de la production laitière. C’est un modèle à la fois familial et entrepreneurial dans lequel le travailleur est aussi l’actionnaire et le décideur. C’est ce que réclament les jeunes agriculteurs, mais aussi la société. On est bien loin des caricatures jetées en pâture à l’opinion. Je ne suis pas sûr que les « grands troupeaux » aient mieux – ou moins bien – passé la crise que les autres. Et d’ailleurs, doit-on raisonner à l’échelle d’un site ou par unité de travail ? Ce qui compte, c’est l’esprit gestionnaire qui permet de mettre en place les bons leviers de résistance. Pour encourager une meilleure maîtrise économique des exploitations et mieux accompagner les associés-coopérateurs dans ces évolutions, les coopératives laitières ont d’ailleurs mis en place les indicateurs de l’atelier lait, qui permettent d’avoir une lecture simple des données et d’identifer les marges de progrès. En Europe, c’est probablement le modèle néerlandais qui donne le plus de satisfaction aux éleveurs. Aux Pays-Bas, beaucoup de troupeaux comptent une centaine de vaches pour un actif. Celui-ci n’hésite pas à sous-traiter, par exemple la production de fourrage, afn de favoriser une bonne maîtrise technique à tous les niveaux et de préserver son équilibre personnel. »

Posté le 05/04/2017
Envoyer à un ami
Imprimer