Vous êtes ici : Accueil > Actualité > 25 ans de sommets de l'élevage

 

Retour aux Actualités

Salon

25 ans de sommets de l'élevage

La 25e édition du Sommet de l'élevage aura lieu les 5, 6 et 7 octobre 2016. Ce salon européen destiné aux professionnels de l'élevage se tiendra comme chaque année au parc des expositions de la grande halle d'Auvergne de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

À Cournon d’Auvergne, près de Clemont-Ferrand, le comité d’organisation prépare progressivement le prochain Sommet de l’élevage.  Sociétés spécialisées en génétique, fournisseurs de biens et services pour l'élevage, fabricants d’équipements d'élevage et de machinisme agricole, nouvelles énergies… les 1400 exposants prévus se partageront les 175 000 m² de surface brute. « Cette vitrine de l'excellence française au cœur du Massif central est  un événement professionnel où chaque visiteur a la capacité de trouver ce dont il a besoin. Lors de son lancement en 1991, le salon ne comptait que 150 exposants ! Depuis cette année-là, nous enregistrons davantage d’entreprises participantes à chaque édition. Aujourd’hui, une large part des entreprises présentes à Cournon d’Auvergne propose matériels et équipements autour de l’élevage », estime Roger Blanc, président de Selevents, une filiale de la société d’organisation du Sommet de l'élevage et d'autres salons en France et à l'étranger.

2000 animaux en compétition

Parmi les 85 000 professionnels ayant arpenté les allées du salon lors de l’édition 2015, environ 4000 étaient internationaux, composés de 75 nationalités. Du côté des exposants également, 300 exposants provenaient de 33 pays étrangers dont la moitié d’Europe de l’ouest. La Colombie, à l’activité agricole très tournée vers l’élevage, sera cette année le pays à l’honneur le temps du salon. Outre les 4 circuits filières la veille du salon et les 35 visites d'élevage caractéristiques du sommet de l’élevage, l’organisation prévoit également 40 conférences et colloques tout au long du salon (la liste n’est pas encore arrêtée à ce jour). Le site devrait accueillir cette année, sur 24 000 m², 22 races bovines, 26 races ovines et 21 races équines. Près de 2000 animaux seront en compétition tout au long du salon. Comme chaque année, le soir du premier jour : soirée internationale de l'élevage sera traduite en anglais et en espagnol avec un défilé de plus de 40 races d'animaux.

Les bovins de retour

Le concours national Charolais, lui, devrait compter 430 animaux et constitue l’une des manifestations-phares du salon, la plus importante de l’année pour la race. Elle aura pour thème « la génomique au service du développement international de la race ». La veille de l’ouverture du salon, une visite du pôle racial de Magny-Cours (Nièvre) et de deux élevages charolais sont prévues. Le 6 octobre, une vente aux enchères d'une quinzaine d'animaux génotypés constituera le point d’orgue de cet événement Charolais. Parmi les autres animations, le concours national Holstein devrait attirer 150 animaux. La race Simmental ne sera pas en reste avec un concours européen rassemblant une cinquantaine d'animaux. Ces événements seront diffusés en direct et en streaming sur le site Internet du salon. « Pourvu que les problèmes sanitaires sur les animaux ne viendront pas perturber cette année les événements animaux sur le salon », espère Roger Blanc. En 2015, des foyers de FCO (fièvre catharrale ovine) s’étaient en effet déclarés 3 semaines avant le Sommet. La majorité du territoire se trouvant en zone réglementée cette année, les mouvements d’animaux ne devraient pas poser poblème. A condition qu'un cas impliquant un autre sérotype ne se déclare pas d'ici là...

M.S.

Retrouvez ici le programme des concours bovins viande et celui des races bovins lait. Nouveauté cette année : tous les concours bovins allaitants se tiendront dans la grande halle d'Auvergne.

 

Posté le 26/04/2016
Envoyer à un ami
Imprimer