Vous êtes ici : Accueil > Actualité > L'acide propionique bonifie la conservation des foins

 

Retour aux Actualités

BNA

L'acide propionique bonifie la conservation des foins

Le traitement à l’acide propionique du foin humide réduit les moisissures, les échauffements, les pertes au stockage et améliore la qualité du fourrage.

Lors d'une journée technique organisée en Sarthe, le 21 mars, la firme-services BNA a rappelé les propriétés de l’acide propionique et son rôle pour faciliter la conservation des fourrages. « Cet acide possède des propriétés antimicrobiennes prononcées. Il agit contre le développement des micro-organismes aérobies (champignons, levures) et des bactéries (surtout celles à Gram négatif : salmonelles, E. Coli, Pseudomonas, …). L’effet conservateur de l’acide propionique provient de son intervention dans le métabolisme glucidique et de la synthèse de l’ADN des micro-organismes », a souligné Stéphanie Hourte, spécialiste des ruminants au sein de l'entreprise. Le traitement à l’acide propionique du foin humide réduit les moisissures, les échauffements, les pertes au stockage, et améliore la qualité du fourrage, comparé à un foin non traité de même teneur en humidité. Des essais réalisés au Canada montrent également que cet acide préserve les sucres solubles du foin, réduit le taux de cellulose et optimise le ratio feuille sur tige. L'action de l'acide propionique se montre déterminante pour la conservation du foin de luzerne. « Avec un taux d’humidité faible à la récolte, la luzerne perd fréquemment ses feuilles, riches en protéines. Afin de limiter ce risque, de nombreux éleveurs fauchent ou pressent à un taux d’humidité plus élevé. Cette pratique entraîne de gros risques lors de la conservation », estime la spécialiste.

Aussi, BNA préconise l'utilisation du Luprograin, un produit fabriqué par BASF. Ce dernier contient 90 à 92 % d’acide propionique et 4 % d’ammoniac. Une partie des acides se présente sous forme de propionate d’ammonium ayant des propriétés non corrosives. Le produit doit être appliqué sur les andains avant le pressage. Son taux d'application dépend de l'humidité et varie de 4 à 8 litres par tonne de matière brute.

Posté le 03/04/2013
Envoyer à un ami
Imprimer